Rechercher

Journal Hebdomadaire CPME78 - du 16 au 22 Juillet



1 - 539 774 entreprises ont été créées en France au 1er semestre 2022


2 - Le montant de l’intéressement et de la participation des salariés aurait augmenté de 30 % en 2022


3 - 978 distributeurs de billets ont disparu en France en 2021


4 - Le Royaume-Uni souhaite renforcer l’attractivité de la City en s’écartant du cadre européen


5 - Les levées de fonds de la French Tech ont progressé de 63 % au 1er semestre 2022 à 8,4 Md€


6 - Le Royaume-Uni pourrait construire huit nouveaux réacteurs nucléaires d’ici 2050


7 - Le PIB chinois ne progresse que de 0,4 % au 2ème trimestre en glissement annuel


8 - Les acquisitions des fonds de private-equity baissent de 44 % au 2ème trimestre 2022 à 131 Md$


9 - Les ventes de voitures électriques ont augmenté de 30 % au 1er semestre 2022 en Europe



1 - 539 774 entreprises ont été créées en France au 1er semestre 2022

Ce nombre reste très élevé historiquement bien qu’il soit en baisse par rapport au 1er semestre 2021 (555 544). La diminution serait notamment liée à un retour à la tendance normale après la pandémie Covid, qui avait vu une multiplication des créations notamment de microentreprises dans le e-commerce. En hausse de 17 % en 2021, les créations de microentreprises ont baissé de 3,5 % au 1er semestre 2022 par rapport au 1er semestre 2021. Les créations d’entreprises s’étaient établies à près d’un million en 2021.

2 - Le montant de l’intéressement et de la participation des salariés a augmenté de 30 % en 2022

Selon Amundi, c’est directement lié à la hausse des bénéfices des entreprises françaises en 2021. En moyenne, les employés auraient touché 1 702 € contre 1 447 € en 2021 (+ 18 %). L’utilisation des sommes reçues se répartit à 70 % sur de l’épargne et à 30 % sur du paiement immédiat, ce qui n’a pas évolué par rapport à l’année précédente. Amundi se base sur l’étude des données de 115 000 entreprises qui représentent plus du quart des salariés en France bénéficiant de ces dispositifs.

3 - 978 distributeurs de billets ont disparu en France en 2021

Selon la Banque de France, 47 853 distributeurs automatiques de billets (DAB) maillent le territoire français fin 2021, soit une baisse de 2 % par rapport à fin 2020. En trois ans près de 10 % du parc de DAB a disparu (-4,1 % en 2019, - 3,2 % en 2020). Les points « privatifs » qui permettent de retirer des espèces chez les commerçants ont augmenté de 3,2 % depuis 2018, avec 26 000 emplacements notamment dans les petites communes. La part de la population à moins de 5 minutes d’un DAB est de 83 % un niveau qui reste stable par rapport à 2020. En 2021, plus des deux tiers des DAB supprimés le sont dans les grandes villes.




4 - Le Royaume-Uni souhaite renforcer l’attractivité de la City en s’écartant du cadre européen

Dans son discours de Mansion House, le ministre des Finances a indiqué que « des centaines de textes législatifs hérités de l’Union européenne pourraient être supprimés » afin de rendre la city plus « agile ». Cela concernerait notamment les règles d’introduction en bourse, les exigences de capital réglementaire pour les assureurs et le secteur des Fintechs. La divergence réglementaire dans le secteur financier constitue un enjeu primordial dans le cadre du Brexit. Plusieurs voix, notamment celle du Gouverneur de la Banque d’Angleterre Andrew Bailey, se sont élevées pour que ce type de stratégie ne se traduise pas par un nivellement par le bas qui serait in fine contreproductif pour la place de Londres.




5 - Les levées de fonds de la French Tech ont progressé de 63 % au 1er semestre 2022 à 8,4 Md€

Selon le baromètre EY, 362 opérations ont été réalisées (+ 13 % en volume) alors que les conditions économiques n’étaient pas favorables. L’Île-de-France représente plus de 80 % des montants levés (à 6,7 Md€). Au niveau européen la France retrouve sa 2ème place en dépassant l’Allemagne (6,3 Md€) mais reste très loin du Royaume-Uni (18,4 Md€). La France compte sept licornes supplémentaires au 1er semestre (Ankorstore Ecovadis, Exotec NW Group, Payfit, Qonto et Spendesk).




6 - Le Royaume-Uni pourrait construire huit nouveaux réacteurs nucléaires d’ici 2050

Le gouvernement britannique a officialisé la construction par EDF de deux réacteurs EPR dans le Suffolk pour un montant de 20 Md£. Ces réacteurs seront la copie de ceux d’Hinkley Point, ce qui permettrait des économies de l’ordre de 20 %. Les difficultés tiennent principalement au financement du projet, l’actionnaire chinois d’Hinkley Point, CGN, n’étant plus le bienvenu. Un nouveau dispositif pour financer ce type d’infrastructure a été adopté par le Parlement britannique, permettant d’offrir à des potentiels investisseurs un filet de sécurité. Ce dispositif n’existait pas pour Hinkley Point, faisant porter des risques sur EDF en cas de dérapage des coûts de construction. La part du nucléaire dans le mix énergétique du Royaume-Uni pourrait atteindre 25 % d’ici 2050 (contre 15 % aujourd’hui).

7 - Le PIB chinois ne progresse que de 0,4 % au 2ème trimestre en glissement annuel

C’est en deçà de la prévision des experts indépendants qui prévoyaient une croissance de 1,2 %. Les objectifs de croissance du Parti communiste chinois pour 2022 ne seront probablement pas atteints. Ces mauvais résultats sont directement liés à la stratégie 0-Covid de la Chine qui a provoqué l’arrêt de la production et une baisse marquée de la consommation (-4,6 % sur le trimestre). La capacité de rebond de la Chine sur le reste de l’année semble contrainte par des prévisions de faibles exportations vers l’Occident et les incertitudes concernant l’évolution du Covid en Chine. A ce jour, 31 villes chinoises représentant près de 20 % de l’activité économique du pays seraient encore sous contrainte et un nouveau confinement de Shanghai pourrait être envisagé.

8 - Les acquisitions des fonds de private-equity baissent de 44 % au 2ème trimestre 2022 à 131 Md$

Selon la société de data financières Preqin, cette baisse se retrouve également dans les activités de capital investissement (510 opérations en Europe, - 28 %), tandis que les levées de fonds ont chuté de 58 % en volume et de 50 % en valeur dans le monde. Les perspectives sont plutôt pessimistes, la hausse des taux, l’inflation et l’incertitude liée à la situation géopolitique pourraient renchérir le coût des opérations de LBO, largement financées par de la dette. Certaines banques notamment américaines chercheraient à se défaire de leurs dettes liées à des opérations de LBO.

9 - Les ventes de voitures électriques ont augmenté de 30 % au 1er semestre 2022 en Europe Si la hausse est importante par rapport au 1er semestre 2021, c’est notamment du fait de la hausse spectaculaire au 1er trimestre 2022 (+ 59 % sur un an), alors qu’elle n’est plus que de 10 % au 2ème trimestre, avec notamment un mois de juin 2022 en hausse de 2,9 % par rapport à juin 2021. L’électrique représenterait 14 % des ventes en 2022 en Europe.

-----


Que vous ayez besoin d’être soutenu par la force du 1er réseau de France, que vous souhaitiez développer votre propre réseau professionnel ou bien que vous souhaitiez simplement être un entrepreneur engagé en participant au développement local de l’entreprenariat, rejoignez-nous.


CPME78 Avantages Adhérents
.pdf
Download PDF • 2.15MB