Rechercher

L’Insee La guerre en Ukraine contribue à l’accélération de l’inflation en France, à 3,6 % sur un an




L’Insee estime que sans les mesures gouvernementales (plafonnement du prix de l’électricité et du gaz, chèque énergie) l’inflation aurait dépassé les 5 %. Ces mesures expliquent que l’inflation française soit la plus faible de la zone euro.


L’inflation sur un an pourrait dépasser 4,5 % au deuxième trimestre. La crise ukrainienne créerait des chocs d’offre et de demande négatifs avec une baisse de l’investissement des entreprises et une baisse de la consommation des ménages.