Rechercher

La CPME condamne fermement l’agression dont a été victime Valérie Pécresse



Valérie Pécresse, candidate à l’élection présidentielle, était reçue aujourd’hui par la CPME pour dialoguer avec des chefs d’entreprise.

A l’issue de son intervention, alors que les chefs d’entreprise présents s’étaient levés pour applaudir à ses propos, elle a été aspergée de poudre rose par des énergumènes, sans demande ni revendication particulière, souhaitant simplement se donner de la visibilité médiatique.

La CPME condamne fermement ce type de comportement inacceptable qui n’a pas sa place dans une campagne électorale. Le débat, comme celui de ce matin, permet à chacun de s’exprimer librement.

La violence est incompatible avec la démocratie. Ceux qui l’utilisent doivent être poursuivis et condamnés.

La Confédération des PME a porté plainte.