Rechercher

Les délais d’implantation devraient être divisés par deux pour renforcer l’attractivité de la France



Selon un rapport de Laurent Guillot (directeur général adjoint de Saint Gobain jusqu’en 2021), il faut 17 mois pour une implantation industrielle en France et 9 mois pour une implantation logistique (respectivement 4 et 3 mois en Allemagne). Ces délais sont notamment dus à des problèmes de coordination entre les parties prenantes en charge de traiter les dossiers, délais qui pourraient encore s’allonger du fait de l’objectif « zéro artificialisation nette » des sols en 2050.


Le rapport recommande d’accompagner plus tôt les porteurs du projet, de mettre en place dans chaque région un sous-préfet à l’investissement, de réformer la procédure d’autorisation environnementale en associant les citoyens, et de lancer des appels à projet pour identifier le foncier disponible.