Rechercher

L’emploi salarié recule de 1,8 % en 2020, soit une baisse de 360 500 emplois sur un an



Selon l’INSEE, il s’agit d’une meilleure performance que celle envisagée en décembre 2020 (baisse de 2,3 % i.e. 600 000 emplois détruits sur un an).

Cet écart s’explique par le maintien de l’activité économique au 4ème trimestre : recul du PIB de 1,3 % contre 4 % initialement envisagé.


D’autre part, le mécanisme d’activité partielle a été fortement utilisé et limite les destructions d’emplois (3,1 millions de salariés en ont bénéficié en novembre et 2,4 millions en décembre).

La France compte 19,4 millions de salariés fin 2020

- 12 ,1 M dans le tertiaire marchand,

- 2,5 M dans le tertiaire non marchand,

- 3 M dans l’industrie,

- 1,5 M dans la construction,

- 300 000 dans l’agriculture.


L’emploi a progressé dans deux secteurs sur un an :


- la construction (+20 000)

- le tertiaire non marchand (+14 000).


Il a reculé dans l’industrie (-62 000), et le tertiaire marchand (- 290 000) notamment.