top of page
Rechercher

La Mairie de Paris souhaite encadrer davantage le « quick commerce »



Ce nouveau type de service consiste à livrer des produits alimentaires et des repas en 10 à 15 minutes grâce à des mini entrepôts disséminés à l’intérieur de la ville. Cependant, ces espaces, au nombre de 80 à Paris et en proche banlieue, sont parfois installés au rez-de-chaussée des immeubles ou utilisent plus du tiers de l’espace d’anciens locaux commerciaux, pratiques qui sont interdites. La Mairie a donc convoqué les acteurs du quick commerce pour les enjoindre à respecter ces règles sous peine d’amendes.

Comments


bottom of page