top of page
Rechercher

Les ménages auraient un surcroit d’épargne de 6 % début 2022 par rapport à la tendance pré-crise



Une enquête du CAE indique que la situation des ménages est globalement meilleure mais souffre de grandes disparités. Si les ménages les plus aisés (1er décile) ont pu conserver un surcroit d’épargne d’environ 10 %, les deux déciles les moins aisés ont quasiment consommé l’entièreté du surcroit d’épargne accumulé pendant la crise.


Le CAE s’inquiète de leur pouvoir d’achat au moment où la crise ukrainienne crée une forte inflation. Du côté des entreprises, leur niveau de trésorerie s’est grandement amélioré durant le deuxième trimestre 2020 (période du PGE), avant de se stabiliser par la suite. Les secteurs les plus touchés sont les secteurs de la construction, de l’information et de la communication.

Comments


bottom of page