Rechercher

Seuls 12 industriels français ont opté pour la 5G afin de moderniser leurs lignes de production



Le rapport du Conseil national de l’industrie pointe les faiblesses de la démarche du gouvernement, qui a fixé à un niveau bien trop élevé le montant de redevance demandée (70 000 €), qui évince une grande partie des entreprises.


Le rapport recommande d’utiliser de nouvelles bandes de fréquence (entre 3,8 et 4,2 GHz) plus adaptées à la taille des entreprises, et ainsi baisser le coût des redevances. A l’étranger, le développement est plus rapide, avec notamment 170 attributions de bande de fréquences pour les industriels en Allemagne.